You are here

Ramène ta Copine !

smh_roseaux_sud_pour_sportanddev.jpg

Ramène ta Copine !

En 2014, les Big Bang Ballers France s’engagent pour la pratique sportive féminine avec « Ramène ta Copine », un programme innovant pour développer la pratique du sport chez les jeunes filles des quartiers fragilisés rhône-alpins.

"Alors que 51% des filles pratiquent le sport en France, seulement 32% le font en Zones Urbaines Sensibles". Partant de ce constat, de nombreuses lectures, ainsi que de leur expérience, les Big Bangs ont créé le programme « Ramène ta Copine ». L’idée est simple : si certaines filles n’adhèrent pas à l’approche traditionnelle du sport, perçu via le prisme de la compétition et de la dureté physique, comment leur en offrir une nouvelle pour qu’elles bénéficient tout de même de ses vertus sanitaires, psycho-sociales et émotionnelles?

Ce programme, qui s’adresse à des jeunes filles de 8 à 16 ans n’ayant pas de pratique sportive régulière, est le fruit d’un long travail pédagogique avec les CEMEA Rhône-Alpes (Centres d’Entraînement aux Méthodes d’Éducation Active) et leurs structures d’accueil (Maison des Jeunes et de la Culture, Maisons de l’enfance, etc.). Ainsi est née une méthode originale pour surmonter leurs différentes barrières psychologiques : « Nous adaptons à la sauce basket des jeux traditionnels appréciés de toutes pour leur offrir un accès plus ludique à la pratique sportive » explique le président César Ghaouti.

Trois à six demi-journées ont donc été pensées pour qu’elles se réapproprient la pratique du sport avant d’encourager leur accès aux clubs sportifs proches de chez elles. L’investissement de leurs éducateurs apporte un vrai plus au programme. « Le jeu et cette relation de confiance facilitent le retour au sport mais permettent également d’aborder d’autres problématiques » détaille François Tocqueville, en charge du programme.

En effet, les séances « Ramène ta Copine » sont l’occasion de sensibiliser ces filles à la situation d’autres enfants dans les pays où interviennent les Big Bangs (Sénégal, Philippines, etc.) et de réinvestir des infrastructures publiques majoritairement utilisées par les garçons (city-stades, playgrounds).

About

Article type

News

Author

François Tocqueville

Published

Thursday, July 17, 2014 - 23:00

Author