You are here

Solidaires en basket avec les Big Bangs

copy_of_keep_running.jpg

Solidaires en basket avec les Big Bangs

Les Big Bang Ballers sont une association d’éducation par le sport. Leur objet est de faciliter le vivre-ensemble et d’initier à la solidarité internationale en créant des expériences interculturelles positives.

Les Big Bangs sont nés spontanément en 2008 au Bangladesh de la rencontre d’un groupe de jeunes basketteurs internationaux et locaux sur un playground délabré de Dhaka. « Le jeu était pour nous le seul langage commun, un vrai moyen d’échange avec les locaux » explique Julien Kerdoncuf, co-fondateur de l’ONG. Conscients du déni total de considération dont souffrent les enfants des rues, les nouveaux Big Bangs mobilisèrent la communauté basket locale pour soutenir financièrement des structures d’accueil. Des animations furent organisées avec ces enfants pour qu’ils s’amusent, se sentent reconnus et développent des compétences psycho-sociales et motrices essentielles.

Le projet s’est ensuite structuré avec la création dès 2009 de l’ONG Big Bang Ballers en Australie. Elle finance et coordonne des programmes d’accès au sport dans différents pays en développement où des Big Bangs s’engagent (Philippines, Afghanistan, Sénégal, etc.). Parallèlement, deux branches françaises et australiennes mènent localement leurs programmes socio-éducatifs.

L’action des Big Bangs en France
Les Big Bangs France, créés en 2010 à Grenoble, se développent depuis autour d’un « triptyque du basket  solidaire » original et ambitieux :

  1. Favoriser la mixité sociale en organisant des évènements sportifs et festifs locaux ouverts à tous et permettant l’appropriation de l’espace public par les jeunes
  2. Apporter la pratique sportive aux personnes qui en sont éloignées, notamment les jeunes filles dans les quartiers ou en créant des espaces d’inclusion ludiques pour les personnes en situation de handicap
  3. Organiser des échanges internationaux et accompagner des projets sportifs de solidarité internationale pour rendre les jeunes acteurs d’une expérience interculturelle forte

« Nous avons tous une histoire différente au sein des Big Bangs, nous venons d’endroits différents. Mais on se retrouve parce qu’il y a cette passion commune pour les enfants et pour le basket » conclut Pierre Johannessen, co-fondateur de l’ONG.


About

Article type

News

Author

François Tocqueville

Published

Sunday, June 22, 2014 - 23:00

Author