Activité physique, maladie chronique et maladie transmissible

Activité physique, maladie chronique et maladie transmissible

Les tendances au niveau mondial sur l’inactivité physique montrent que plus de 60% des adultes ne font pas assez d’effort physique. Cet inactivité est plus répandue chez les femmes, les personnes âgées, les individus issus de groupes au niveau socio-économique faible et les personnes handicapées.

En 2005, il était estimé que 80% des décès causés par maladie cardiovasculaire avaient eu lieu dans des pays à faible et moyen revenus. La prédominance de personnes souffrant de surpoids ou d'obésité est en constante augmentation dans les pays en développement et au sein des groupes à faible revenu des pays riches. L’augmentation des maladies chroniques, couplée avec l’existence de maladies transmissibles comme le VIH/SIDA, le paludisme ou la tuberculose, produisent un ‘double fardeau de la maladie’ sur les pays à faible et moyen revenus.

Il existe un large éventail de méthodes utilisées dans le monde pour assurer la promotion de la santé comme, par exemple, la récente apparition d’informations sanitaires sur internet pour les pays en voie de développement. Le sport et l’activité physique restent cependant des stratégies attractives à bas prix pour promouvoir des comportements sains et réduire la charge des maladies chroniques sur les systèmes de santé.

E-Newsletter subscribe