Faire campagne afin de tirer le meilleur de la Journée internationale du sport pour le développement et la paix de 2015

ultimatefrisbee_1.jpg

Faire campagne afin de tirer le meilleur de la Journée internationale du sport pour le développement et la paix de 2015

Une grande partie de l’acte de faire campagne repose sur le partage de connaissances, la mobilisation des individus dans un collectif ou la mise en évidence d’un problème ou une initiative pour créer une forte visibilité.

var switchTo5x=true;stLight.options({publisher: "1a005803-67b5-4f1c-bbc4-76e207266b69", doNotHash: true, doNotCopy: false, hashAddressBar: false}); var options={ "publisher": "1a005803-67b5-4f1c-bbc4-76e207266b69", "position": "right", "ad": { "visible": false, "openDelay": 5, "closeDelay": 0}, "chicklets": { "items": ["facebook", "twitter", "linkedin", "pinterest", "email", "sharethis"]}}; var st_hover_widget = new sharethis.widgets.hoverbuttons(options);

Les praticiens du S&D sont les premiers artisans de la transformation de la JISDP en un jour marqué dans tous les calendriers. Pour arriver à cet objectif, il est important de regarder au-delà les individus et les groupes qui peuvent ne pas être informés de ce qu’est le S&D.

Atteindre un plus large public
Il y a beaucoup de personnes qui aiment le sport et qui le voient comme un élément à part entière du développement personnel. Ouvrons leur esprit au pouvoir du sport afin d’arriver à atteindre des objectifs de développement plus larges. Cela signifie impliquer les écoles et les clubs de sports, par exemple.

D’un autre côté, le secteur du développement en lui-même est vaste, mais tous les individus engagés ne savent pas comment le sport peut être exploité à des fins de développement. De fait, une campagne couronnée de succès a besoin de cibler le secteur plus large des ONG.

C’est pour cette raison que le partage de connaissances devrait exister à la fois au sein de la communauté du S&D, mais aussi au-delà. Si les seuls célébrant et ayant connaissance de la JISDP sont ceux qui font déjà partie de la communauté du S&D, alors le potentiel maximum de cette journée ne saurait être utilisé.

Définir un groupe cible
Au-delà de l’extension de la JISPD plus loin que le cercle de la communauté S&D, une campagne réussie doit viser un public spécifique. Il peut être utile de penser à qui les programmes de S&D peuvent bénéficier le plus lors de la considération de son public.

Les initiatives du S&D sont souvent orientées vers la jeunesse, aussi vous assurer que votre campagne touche directement les jeunes peut être une bonne stratégie. Collaborer avec les écoles et les groupes de jeunes participerait d’une approche productive.

D’autres cibles habituelles de programmes du S&D concernent des individus isolés ou vulnérables ainsi que des groupes. Ceux-ci peuvent inclure des femmes ou des filles, des personnes en situation de handicap, des minorités ethniques, des personnes en situation de pauvreté et celles ayant souffert de violences.

Viser ces différents publics ne permet pas uniquement de promouvoir la nature inclusive du sport, mais cela permet également aux praticiens du S&D d’avoir une opportunité de souligner les objectifs de la JISDP.

Faire campagne à tous les niveaux
Par rétrospective de la session inaugurale de 2014, une exposition de photographies organisée par le Magic Bus India à Bangalore était un exemple de campagne efficace qui cherchait à atteindre un public général. Á l’instar de leur usage du sport, leur campagne était inclusive!

L’acte de faire campagne peut exister à tous les niveaux, depuis une galerie d’art locale en Inde aux plus hauts rangs de la politique de développement international. Sur une perspective globale, la plupart des agences des Nations Unies utilise le sport comme un moyen de faire campagne et comme élément de développement d’initiatives. Être certain qu’elles reconnaissent la JISDP et la célèbrent à leur propre façon aiderait également à atteindre un public qui n’est pas entièrement focalisé sur le sport comme outil de développement.

E-Newsletter subscribe