Handicap et genre

Handicap et genre

Face à quelle discrimination, les femmes handicapées doivent-elles faire face dans le milieu sportif ?

Dans tous les domaines du handicap, les femmes ont un droit à la participation que ce soit en tant qu’athlète, entraineur, arbitre, manager, scientifique sportive, administratrice ou dirigeante. Plus de deux tiers de la population féminine vit dans les pays en voie de développement, mais leur taux de participation globale dans le sport reste minime.

Dans les pays en voie de développement, les femmes rencontrent des obstacles supplémentaires à leur participation sportive du fait des questions de domination masculine dans le monde du sport, des classes, de la culture ou de l’image du corps auxquels s'ajoutent des croyances religieuses, culturelles et traditionnelles concernant le rôle des femmes.

Les femmes porteuses de handicap subissent une "double discrimination" dans le sport handicap, une discrimination basée sur le genre, et sur le handicap. Il y a statistiquement moins de femmes que d’hommes ayant un handicap dans le monde et les femmes ont moins tendance à faire du sport. En 2005, il était estimé que les femmes représentaient seulement un tiers des athlètes porteurs de handicap dans les compétitions internationales.

D’autres recherches sont nécessaires dans les pays et les régions spécifiques, dans le but d’identifier les problèmes et les obstacles auxquels les femmes sont confrontées.

E-Newsletter subscribe