You are here

Côte d'Ivoire: Le sport comme maillon essentiel de la réconciliation

Côte d'Ivoire: Le sport comme maillon essentiel de la réconciliation

La Côte d'Ivoire sort progressivement d'une crise post-électorale. Le président Alassane Ouattara souhaite que l'heure soit à la réconciliation. Dans cette entreprise difficile et délicate, le sport peut apporter une grande aide. Il doit devenir l’un des piliers de ce processus.

Hier victime des effets collatéraux d'une crise post-électorale dont il n'y était pour rien, le sport se trouve désormais, plus que jamais, acteur essentiel du processus de réconciliation qui s'amorce. Sa place est réelle si les autorités politiques actuelles lui en donnent les moyens.

Le sport a d'ailleurs participé, au lendemain de la rébellion de 2002, à la réunification du territoire.

Aux heures les plus chaudes d'une Côte d'Ivoire divisée entre le Nord et le Sud, la Fédération ivoirienne de cycliste en premier, à travers une série de compétitions dont l'Or blanc et le tour de la Paix, a permis aux populations du Nord et du Sud de franchir la barrière de la méfiance. Il s'en est suivi le match de gala au stade Municipal de Bouaké, baptisé depuis lors stade de la paix. Le sport et les acteurs sportifs occupent un rôle capital dans l'épreuve de la réconciliation nationale et du pardon. 

About

Article type

News

Author

Annouk Dietschi

Published

Wednesday, April 27, 2011 - 23:00

Author

E-Newsletter subscribe