You are here

Faire du sport un moteur de développement : le défi de WinWin Afrique

Copyrights: WinWin Afrique

Faire du sport un moteur de développement : le défi de WinWin Afrique

Lancée au printemps 2016, la plateforme WinWin Afrique est rapidement devenue un acteur reconnu du sport pour le développement. Forte d’une démarche à la fois méthodique, responsable et durable, son expertise est sollicitée par de nombreux gouvernements africains. Soucieuse de ne pas mettre la charrue avant les bœufs, l’équipe se concentre pour l’instant sur des pays mettant le sport au cœur des politiques de développement tels que la Côte d’Ivoire et le Mali tout en nouant des relations avec d’autres pays à l’agenda sportif bien rempli comme le Maroc. Découvrez l’approche innovante de WinWin Afrique.

Le développement par le sport a le vent en poupe en Afrique francophone. Régis Charpentier, le président de WinWin Afrique, explique ce phénomène par l’évolution du mouvement sportif international. « L’adoption de l’Agenda olympique 2020 a mis le sport au service de la société, offrant donc une foule de possibilités. Cela a certainement fait prendre conscience aux bailleurs de fonds, aux multilatéraux et aux agences de développement du potentiel du sport comme outil de développement. »

Répondre aux besoins

WinWin Afrique est née pour pérenniser les échanges issus de l’EuroMed Sport Forum sur le thème de l’attractivité territoriale par le sport. Lors de cette rencontre, les associations sportives, les clubs et les fédérations ont fait remonter leurs besoins aux responsables politiques d’Europe et d’Afrique présents sur le Forum. Ces doléances ont mis en lumière un manque criant d’infrastructures. Ainsi, l’équipe de WinWin Afrique a créé une plateforme de financement de projets sportifs d’attractivité territoriale pour aider les associations sportives et les clubs ayant un projet d’intérêt général. Mais le besoin en infrastructures a rapidement modifié la feuille de route initiale. « Nous nous sommes rendus compte qu’il était impossible de développer le sport sans infrastructures. Il faut rénover les stades, les terrains de proximité, les équipements », explique Régis Charpentier. « Avant de lancer la plateforme publique d’appel à projets pour la population locale et la diaspora, nous voulons travailler avec les gouvernements, les fédérations et les institutions sur place pour identifier leurs besoins et chercher des solutions.»

La particularité de WinWin Afrique, c’est de ne pas considérer le besoin d’infrastructures en tant que tel. Le sport, ce n’est pas un terrain de football, le sport c’est de l’éducation, du développement économique...

Des partenariats tout azimuts

L’originalité de WinWin Afrique réside dans une approche globale incluant durabilité, responsabilité, multilatéralisation et démarche participative. A l’heure actuelle, WinWin Afrique se concentre sur l’accomplissement de la phase institutionnelle. Mandatée par les gouvernements ivoiriens et maliens sur des sujets spécifiques, l’équipe réalise des études de faisabilité, réfléchit à des financements multilatéraux (banques de développement, organisations internationales, entreprises…) et, volet incontournable du cahier des charges, recherche des solutions d’exploitation. Pour Régis Charpentier, « on ne peut concevoir une infrastructure sans retombée sociale, ce qui demande une solution d’exploitation assurant la durabilité de l’investissement ». Cela passe par la mise en place de partenariats publics privés à petite échelle, l’implication d’acteurs socioéconomiques locaux, l’utilisation de ressources déjà existantes et la promotion d’un développement inclusif.

La phase d’études qui suivra la phase institutionnelle se focalisera sur la concertation de la population. L’idée est de créer des activités génératrices de revenus autour des infrastructures. Les locaux pourront proposer des initiatives et choisir, via des plateformes participatives, les projets qu’ils estiment être les plus adaptés à l’exploitation d’une zone d’activité dont ils seront les opérateurs. Ainsi, en s’inscrivant dans des politiques publiques, en valorisant les partenariats1 et la société civile, WinWin Afrique contribue de manière responsable à un modèle de développement social dont le sport reste le principal outil.

WinWin Afrique travaille avec des partenaires de tout horizon dont les gouvernements, les comités olympiques, les fédérations, les clubs et les associations sportives, les entreprises, la Banque Mondiale, la Banque Africaine de Développement, la Banque Publique d’Investissement, la Mairie de Paris, le dispositif d’aide à l’innovation responsable de la Région Ile de France, l’Agence Française de Développement, l’Organisation Internationale de la Francophonie et l’Index Up40 du Medef International pour ne citer qu’eux.

About

Article type

News

Published

Tuesday, September 12, 2017 - 19:35