You are here

L'avenir du sport et développement : construire un secteur plus équitable et plus inclusif

Girls in Nepal playing wheelchair basketball
Copyrights: Simone Galimberti (Photo)

L'avenir du sport et développement : construire un secteur plus équitable et plus inclusif

Les auteurs ayant répondu à notre récent appel à articles sur l’avenir du sport et développement ont mis l’accent sur dix thèmes.

Pour sortir plus forts de cette crise, il est nécessaire de reconnaître et d'aborder les inégalités inhérentes aux sports qui discriminent sur la base du corps, du genre, de la sexualité, de l'âge, des capacités, de la caste, de la race, de la tribu, de la classe sociale et de la religion ».

Madhumita Das et Sanjana Gaind, activistes, défenseurs des droits et consultants

La pandémie de coronavirus ayant profondément affecté le sport, y compris les championnats professionnels et les compétitions, beaucoup ont commencé à s’interroger sur le rôle du sport dans la société. Devrions nous chercher à revenir à la normale ? Est-il temps pour le sport de changer ? Que faut-il entreprendre ?

sportanddev a récemment publié un appel à articles concernant l’avenir du sport et développement. Nous avons reçu un nombre record de réponses, 55 contributions en provenance du monde entier, de divers milieux et secteurs d’activité. Nous avons analysé les articles et identifié dix thèmes clés et interconnectés.

Thème 1 : construire un sport au service du développement et un secteur du sport plus équitable et plus inclusif

Un article a souligné que le sport et le coronavirus ont une chose en commun : ils sont tous les deux parfois décrits comme un « grand niveleur ». Certains disent que le coronavirus nous affecte tous de la même manière, indépendamment de notre rang, de notre religion, de notre race, de notre situation financière et d'autres caractéristiques, et les personnes soutiennent également que ces choses n'ont pas d'importance sur les terrains de sport. Mais ce n’est pas le cas. Les pauvres et les marginalisés sont plus exposés durant la crise du COVID-19, et ils sont aussi plus susceptibles d’être laissés pour compte dans le domaine du sport.

Les auteurs ont mis l’accent sur le besoin de combattre les inégalités actuelles au sein du sport au service du développement. La crise signifie que les ressources sont limitées et elles le seront pendant un certain temps. Nous devons veiller à ce que cela ne mène pas à l’annulation des acquis antérieurs (p. ex. en ce qui concerne le sport féminin).

Women Win a présenté six actions afin de rendre le sport au service du développement pertinent à l’échelle internationale, et plus équitable, inclusif et adapté aux besoins locaux :

  • Maintenir le cap – se concentrer sur les plus vulnérables afin de ne pas perdre les acquis sociaux ;
  • Agir local, alimenter le monde - veiller à ce que les programmes sportifs répondent aux besoins des communautés tout en créant des réseaux virtuels pour le partage des ressources et des connaissances à échelle internationale ;
  • Leapfrog - tirer parti de la technologie à notre avantage ;
  • Créer des alliances inhabituelles et prévoir de multiples nouvelles réalités ;
  • Anticiper ce qui est prévisible - se concentrer sur la résilience économique et les traumatismes ;
  • Défendre, défendre, défendre un écosystème sain pour le sport au service du développement.

About

Article type

News

Published

Thursday, July 9, 2020 - 10:44