You are here

L'avenir du sport et développement : utiliser le sport pour lutter contre les problèmes de santé mentale et les traumatismes

Copyrights: BigStock/Edgework (Photo)

L'avenir du sport et développement : utiliser le sport pour lutter contre les problèmes de santé mentale et les traumatismes

Les auteurs ayant répondu à notre récent appel à articles sur l’avenir du sport et développement ont mis l’accent sur dix thèmes.

Pour le sport, c’est le moment de guérir. Jamais dans son histoire, nous n’avons vu un moment où le sport est plus nécessaire. »

– Lou Bergholz, Edgework Consulting

La pandémie de coronavirus ayant profondément affecté le sport, y compris les championnats professionnels et les compétitions, beaucoup ont commencé à s’interroger sur le rôle du sport dans la société. Devrions nous chercher à revenir à la normale ? Est-il temps pour le sport de changer ? Que faut-il entreprendre ?

sportanddev a récemment publié un appel à articles concernant l’avenir du sport et développement. Nous avons reçu un nombre record de réponses, 55 contributions en provenance du monde entier, de divers milieux et secteurs d’activité. Nous avons analysé les articles et identifié dix thèmes clés et interconnectés.

Thème 8 : utiliser le sport pour lutter contre les problèmes de santé mentale et les traumatismes

Avec une telle attention portée à la santé physique et à la relance économique, il y a un risque pour que la réponse au COVID-19 ne prête pas assez attention à la santé mentale. La crise exacerbe les problèmes de santé mentale, en particulier parmi les groupes vulnérables. Les acteurs du développement international sous-estiment souvent l’importance des programmes de soutien psychosocial, et ils peuvent hésiter à supporter ce type de travail car ils considèrent que l’impact est difficile à mesurer.

Mais le sport peut jouer un rôle essentiel dans la guérison, en utilisant des approches tenant compte des traumatismes afin de promouvoir la santé mentale et le rétablissement. Les bienfaits thérapeutiques du sport seront particulièrement importants.

Et la crise actuelle ne rend pas nécessairement les activités sportives et récréatives impossibles. Certaines approches et certains jeux peuvent être utilisés sans rompre les directives en matière de distanciation sociale, ce qui signifie qu’il est toujours possible de mener des programmes de soutien psychosocial.

About

Article type

News

Published

Thursday, August 27, 2020 - 10:12