You are here

Le HCR félicite l’équipe olympique d’athlètes réfugiés qui participera aux Jeux de Tokyo 2020

Copyrights: HCR/Benjamin Loyseau. La cycliste sur route et membre de l’équipe olympique d’athlètes réfugiés pour les Jeux de Tokyo 2020, Masomah Ali Zada, originaire d’Afghanistan, s’entraîne près de chez elle à Lille, en France.

Le HCR félicite l’équipe olympique d’athlètes réfugiés qui participera aux Jeux de Tokyo 2020

29 athlètes réfugiés se rendront à Tokyo en juillet pour participer aux Jeux olympiques.

Le HCR, l’Agence des Nations Unies pour les réfugiés, célèbre aujourd’hui l’annonce par le Comité international olympique (CIO) de la participation d’une équipe olympique d’athlètes réfugiés aux Jeux de Tokyo 2020. Après des années d’entraînement, 29 athlètes réfugiés partiront pour Tokyo en juillet pour participer aux Jeux. Ils vont concourir dans 12 des disciplines olympiques, adressant cet été au monde entier un puissant message de solidarité et d’espoir qui favorisera une prise de conscience accrue du sort de plus de 80 millions de personnes déracinées à travers le monde.

« Je suis ravi de féliciter chacun des athlètes nominés pour constituer l’équipe olympique de réfugiés aux Jeux de Tokyo », a déclaré le Haut-Commissaire des Nations Unies pour les réfugiés Filippo Grandi qui est également vice-président de la Fondation olympique pour les réfugiés (ORF).

« Ils forment un groupe exceptionnel d’individus qui inspirent le monde. Le HCR est extrêmement fier de les soutenir à l’occasion de leur participation aux Jeux de Tokyo. Avoir survécu à la guerre, à la persécution et à l’angoisse de l’exil en fait déjà des personnes exceptionnelles, mais le fait qu’ils excellent aujourd’hui sur la scène sportive internationale m’emplit d’une immense fierté. »

« Leur participation montre ce qui est possible lorsqu’on donne aux réfugiés la possibilité de réaliser leur plein potentiel. Ces athlètes incarnent les espoirs et les aspirations de plus de 80 millions de personnes à travers le monde qui ont été déracinées par la guerre et la persécution. Ils nous rappellent que chacun mérite d’avoir la chance de réussir dans la vie. »

Ce sera la deuxième fois qu’une équipe d’athlètes réfugiés participera aux Jeux olympiques après les Jeux de Rio en 2016.

Dans le cadre de son partenariat de plus de 25 ans avec le CIO, le HCR travaille avec le CIO et l’ORF afin de mettre à profit le pouvoir transformateur du sport pour contribuer à créer un monde où toute personne déracinée peut se construire un avenir meilleur. En collaboration avec le CIO, l’ORF, le Comité international paralympique (CIP) et d’autres partenaires, le HCR dirige l’appel mondial en faveur d’un monde dans lequel toute personne contrainte de fuir – y compris les personnes handicapées – puisse avoir accès au sport et le pratiquer à tous les niveaux.

  • La liste des membres de l'équipe d'athlètes réfugiés, telle qu'annoncée par le CIO, est disponible ici.
  • Une description du profil de l’ensemble des athlètes est disponible ici (EN).

Cet article a été initialement publié par le HCR, l’Agence des Nations Unies pour les réfugiés.

About

Article type

News

Author

UNHCR

Published

Tuesday, June 15, 2021 - 10:36

E-Newsletter subscribe