You are here

Le sport, enjeu de lutte contre le réchauffement climatique

Le sport, enjeu de lutte contre le réchauffement climatique

Le Think tank Sport et Citoyenneté signe cette réflexion sur la manière dont le sport vert peut contribuer à engendrer un modèle de société plus durable et plus responsable.

Cet article a été soumis dans le cadre de notre appel visant à remodeler l'avenir du Sport et Développement.

Alors que les experts du Groupe intergouvernemental d’experts sur l’évolution du climat (GIEC) ont publié leur dernier rapport le 4 avril 2022, les conclusions sont alarmantes et notre marge de manœuvre afin de lutter contre le réchauffement climatique diminue. Ce troisième volet du GIEC est l’un des plus ambitieux s’axant sur les différentes solutions afin de limiter les conséquences dramatiques de nos modes de vie sur le climat. Une urgence qu’il faut prendre en compte rapidement étant donné que notre dernière décennie a été la plus chaude jamais enregistrée.

Dans ce cadre, l’Union Européenne (UE) a un rôle important à jouer puisque le réchauffement climatique touche déjà l’Europe par une baisse des rendements agricoles, une hausse des incendies ou encore une perte de biodiversité dans son intégralité. L’UE, troisième émetteur de gaz à effet de serre du monde doit donc agir rapidement. Dans cette optique, l’UE a fait de la neutralité carbone d’ici 2050 une priorité. Une priorité qui s’inscrit dans le Pacte Vert Européen ou « Green Deal » visant également à réduire les dépenses énergétiques européennes et à développer une économie circulaire performante afin d’instaurer une société plus durable.

En matière d’écologie, le sport, par sa transversalité, est une activité qui a la possibilité d’être moteur en termes de développement durable au travers de l’action de ses acteurs (clubs, associations, fédérations…) ou encore de l’organisation de grands évènements sportifs. C’est pourquoi la Présidence Française du Conseil de l’Union Européenne (PFUE) a permis l’organisation d’une conférence intitulée « Vers un pacte vert et durable pour le sport » rendant des conclusions ambitieuses. Dans ce cadre, le ministère des sports français a permis la sensibilisation et la mobilisation de l’environnement sportif afin de rendre ce secteur plus durable avec des comportements éthiques.

Quelques chiffres nous permettent d’apprécier l’enjeu des dérèglements climatiques sur le sport. En effet, selon les chiffres de la PFUE, près de 250 stations de sports d’hiver seraient menacées par la hausse des températures. Dans ce cadre, un rapport a été demandé à l’ONG WWF, mettant en avant la perspective d’une hausse des températures de 4°C ayant pour conséquence la baisse de deux mois d’activité sportive par an pour les Français puisqu’une pratique au-dessus des 32°C est fortement déconseillée.

En dehors de l’activité sportive, le réchauffement climatique impactera également les équipements sportifs puisque beaucoup sont situés sur les littoraux et seront forcés d’être délocalisés à cause la montée des eaux. Les recommandations de ce rapport sont nombreuses mais insistent sur l’influence des acteurs sportifs sur la situation en intégrant cette urgence au sein des instances sportives et notamment dans l’organisation des grands événements sportifs, l’installation de nouveaux équipements sportifs durables ou encore l’évolution des comportements par des sensibilisations internes aux fédérations sportives.

Cette Présidence Française du Conseil de l’Union Européenne a permis, dans le cadre du Pacte Vert Européen, d’impulser des politiques ambitieuses sur la scène européenne et notamment en matière sportive. En effet, la Présidence Tchèque à venir s’attachera à développer la question des équipements sportifs durables et le groupe d’expert de haut niveau sur le sport durable de la Commission Européenne problématisera l’élaboration de normes communes pour les activités sportives responsables.

En dehors de ces rapports et de ces politiques de l’Union, il est important d’observer l’existence d’initiatives au sein des différents pays européens. Petit aperçu des bonnes actions européennes !

Horizon des pratiques responsables

Les Grands Evènements Sportifs au cœur du Sport vert

L’organisation des Grands Evènements Sportifs est au cœur des enjeux de transition vers un sport plus vert. Les pays européens sont, pour certains, très mobilisés sur cette question et cherchent à rendre ces événements plus responsables et durables. C’est notamment le cas du Danemark qui mène une politique volontariste en la matière, d’autant plus que ces derniers ont pu récemment accueillir le Départ du Tour de France 2022 et vont accueillir les championnats du monde de badminton masculin et de handball féminin en 2023. Afin de réduire l’impact environnemental, les pouvoirs publics ont décidé de fixer des objectifs rigoureux. Le lieu de l’évènement devra être facilement desservi en transports en commun, mettre en avant des dispositifs de gestion des déchets ou encore faire en sorte que la restauration disponible sur place soit responsable et locale.

Les mobilités douces, une priorité des villes européennes

Un autre pilier du développement du Sport vert en Europe concerne l’évolution des modes de transports plus durables et des mobilités douces. C’est dans cette optique que l’Allemagne encourage, depuis plusieurs années, des villes plus actives. Ce pays est pionnier dans la promotion d’un sport plus respectueux de l’environnement et vise à faire du vélo l’un des principaux modes de transport afin de réduire les émissions de gaz à effet de serre et de faire du sport un levier important de lutte contre les dérèglements climatiques.

Les différents pays européens semblent prendre en compte le sport comme outil de lutte contre le réchauffement climatique. Le sport vert est donc un enjeu européen de sensibilisation et de transformation de nos sociétés contemporaines vers un modèle plus durable et responsable au travers de bonnes pratiques.

­­______________________________________________________________________________

Martin Richer est Chargé de mission à Sport et Citoyenneté, un Think tank européen dont l’objet social est l’analyse des politiques sportives et l’étude de l’impact sociétal du sport. 

About

Article type

News

Author

Martin Richer, pour le Think tank Sport et Citoyenneté

Published

Monday, July 25, 2022 - 11:26