You are here

Le sport a-t-il le pouvoir de changer le monde ?

Copyrights: Un Enfant par la main

Le sport a-t-il le pouvoir de changer le monde ?

Le sport peut-il avoir un impact positif sur la vie d’un enfant et de sa communauté ? Pour répondre à cette question, l’association Un Enfant par la Main a fait appel à des acteurs sportifs et/ou engagés dans le sport au service du développement (S&D).

Pour l'association Un Enfant par la Main, le sport a la faculté d’inspirer et de réunir les gens qu’importe le milieu dont ils sont issus. Bien plus qu’un jeu, le sport offre un réel espoir aux plus jeunes et nombreux sont ceux qui ont constaté un impact positif de la pratique du sport sur leur vie. En effet, le sport permet d’améliorer la santé mentale et émotionnelle, de renforcer la confiance en soi, de développer le sens de l’autonomie et de créer une cohésion au sein d’une communauté. Afin de recueillir diverses opinions quant au potentiel du sport comme vecteur de changement, Un Enfant par la Main a interrogé des joueurs de rugby, des partenaires et des Ambassadeurs. Découvrez leurs témoignages. 

Emily Chancellor, Ambassadrice de ChildFund et Walaroo :

« Je pense que le sport est un élément indispensable, qui a tellement de bienfaits. En faisant du sport, on améliore notre santé physique, on développe non seulement des compétences sociales, mais notre motricité fine et globale. Cela nous aide à comprendre et à respecter les règles et l’équipe adverse… et bien plus encore. Il y a tellement de compétences qu’on gagne grâce au sport et qui nous aide à créer des communautés soudées.

Le pouvoir de la compassion c’est d’être humble quand il y a une défaite tout comme célébrer la victoire. Il est important d’apprendre toutes ces choses. On apprend à travailler dur tout en s’amusant grâce au sport. L’individu devient plus autonome et apprend d’énormes leçons de vie. Le sport a vraiment le pouvoir de changer le monde de manière positive. »

Fiona Taag, responsable des parrainages et de la communication et marketing, DHL : 

« Le sport peut réellement changer le monde, en donnant une force physique et mentale aux athlètes et aux équipes, par exemple, en liant les fans issus de différents milieux et cultures par une passion commune et en donnant aux jeunes la chance d’apprendre et d’acquérir des compétences essentielles qui aide les communautés à grandir. Comme l’a dit Henry Ford : Se rassembler c’est un début ; rester ensemble c’est progresser ; travailler ensemble c’est réussir.

Le sport a le pouvoir de changer les individus, les équipes et les communautés et même un peuple, il brise les frontières et créer des opportunités. Ces dernières années, j’ai pu voir à quel point le sport a rendu les jeunes filles et les femmes autonomes, en apportant une cohérence et une révélation sur l’incroyable chemin qu’elles parcourent.

C’est encourageant de voir que plus d’athlètes féminines sont valorisées pour leur potentiel et surtout, qu’elles inspirent des milliers de jeunes filles à suivre leurs pas.

Cependant, il est important de s’assurer que le sport est utilisé pour de bonnes actions et non pour le conflit et la cupidité, la politique ou la discrimination. On doit avoir la responsabilité de s’assurer qui est à disposition de ce pouvoir et progressivement faire en sorte qu’un investissement soit fait pas seulement auprès des athlètes et des événements, mais aussi dans les communautés qui les soutiennent, les entourent et les accueillent. »

Chris Mastaglio, Directeur de Child Fund Pass It Back : 

« Est-ce qu’à travers le sport on peut changer le monde ? Oui ! Le sport rapproche les gens qui viennent de milieux différents, autour d’un objectif commun et met à leur disposition un programme où ils pourront travailler ensemble, créer des affinités et se concentrer sur leurs ressemblances en mettant leurs différences de côté.Le sport devrait être accueillant et amusant.

J’ai directement vu que le sport pouvait briser les frontières culturelles, religieuses et linguistiques quand il est utilisé dans les programmes qui ont pour objectif de donner des résultats concrets. Le sport n’est pas assez utilisé comme moyen de rapprocher les enjeux urgents qui s’articulent autour de l’inclusion, du leadership et de la prise de décision positive. Mais dans les années à venir, j’espère que l’accent sera mis sur les bienfaits que le sport apporte dans le déploiement des Objectifs du Développement Durable. »

About

Article type

News

Author

Un Enfant par la main

Published

Friday, November 15, 2019 - 09:10