You are here

L'équipe paralympique des réfugiés aux Jeux de Tokyo « changera la vie des gens »

Copyrights: UNHCR/Anthony Karumba - Le Burundais Parfait Hakizimana participe aux Jeux Paralympiques de Tokyo.

L'équipe paralympique des réfugiés aux Jeux de Tokyo « changera la vie des gens »

Alors que les Jeux Paralympiques de Tokyo ont débuté mardi, Alphonso Davies, footballeur du club allemand Bayern Munich et Ambassadeur de bonne volonté de l'Agence des Nations Unies pour les réfugiés (HCR), a offert des mots d'encouragement pour ce qu'il a appelé « l’équipe sportive la plus courageuse au monde ».

Il a rappelé aux six membres de l'équipe paralympique des réfugiés que même s'ils vont être sous les projecteurs mondiaux, ils ne sont pas seuls.

L'équipe – cinq hommes et une femme – comprend deux athlètes nés en Syrie : le nageur Ibrahim Al Hussein et Anas Al Khalifa, un canoéiste. Alia Issa, la première femme à concourir en tant que membre de l'équipe, est née en Grèce de parents réfugiés syriens. Elle participera dans la discipline du lancer de massue.

Les autres membres sont le Burundais Parfait Hakizimana, dans la discipline du taekwondo ; le nageur Abbas Karimi d'Afghanistan et Shahrad Nasajpour, un lanceur de disque né en Iran.

« Sachez ceci : lorsque vous plongez dans l'eau, lorsque vous vous préparez à lancer, lorsque vous entrez dans l'arène, sachez que vous n'êtes pas seul », a déclaré M. Davies dans une note publiée lundi. « Le monde est derrière vous, y compris 82 millions de personnes déplacées, dont 12 millions vivent avec un handicap ».

Alphonso Davies sait ce que signifie être forcé de fuir son pays d'origine. Il est né dans un camp de réfugiés au Ghana de parents libériens ayant échappé à une sanglante guerre civile. La famille s'est réinstallée au Canada quand il avait cinq ans et à 15 ans, M. Davies a commencé à jouer au football professionnel. Un an plus tard, il fait ses débuts dans l'équipe nationale masculine en tant que plus jeune joueur de l'histoire.

« Tout le monde ne comprend pas le voyage que vous avez fait. Mais je le comprends et c'est une partie importante de ce qui a fait de moi ce que je suis », a-t-il écrit. « J’ai lu vos histoires et j’ai appris les parcours que vous avez tous vécus. Vous êtes l'équipe sportive la plus courageuse du monde en ce moment ».

Des modèles, servant d'inspiration

L'athlète de haut niveau a évoqué les difficultés auxquelles sont confrontés les réfugiés, ce que beaucoup de gens ne comprennent pas, comme le fait d'être déplacé pendant une pandémie mondiale.

Il a également mentionné à quel point il est difficile d'être seul, à des milliers de kilomètres de sa famille, lorsque vous en avez le plus besoin. Et encore plus difficile si vous avez un handicap.

« Mais même si votre parcours a été difficile, vous n'avez jamais abandonné », a-t-il déclaré à l'équipe. « Vous avez trouvé un moyen non seulement de pratiquer un sport, mais aussi de concourir au plus haut niveau. Toutes ces années à rêver d'être sur la grande scène, toutes ces séances d'exercices pulmonaires dans le gymnase, ce travail acharné et cette détermination pure vous ont amené à ce moment, les Jeux Paralympiques de Tokyo 2020 ».

Selon M. Davies, les membres de l'équipe paralympique des réfugiés sont désormais tous des modèles, avec le pouvoir d'inspirer les autres.

« Ce que vous vous apprêtez à faire à Tokyo va changer la vie des gens », a-t-il déclaré. « Il va y avoir des jeunes qui vont faire du sport à cause de vous. Il y aura des réfugiés qui, en vous voyant réussir, penseront qu'ils le peuvent aussi ».

 

L’article « L'équipe paralympique des réfugiés aux Jeux de Tokyo "changera la vie des gens" » a été initialement publié sur le site des Nations Unies le 21 juin 2021. Cet article est reproduit avec l'autorisation des Nations Unies.

About

Article type

News

Author

Nations Unies

Published

Thursday, August 26, 2021 - 10:39