You are here

Peace and Sport soutient les recommandations du rapport 2020 du Secrétaire général des Nations Unies intitulé « le sport : un accélérateur global au service de la paix et du développement pour tous »

Copyrights: Peace and Sport

Peace and Sport soutient les recommandations du rapport 2020 du Secrétaire général des Nations Unies intitulé « le sport : un accélérateur global au service de la paix et du développement pour tous »

Peace and Sport accueille favorablement le rapport 2020 du Secrétaire général des Nations Unies sur le sport au service du développement et de la paix, qui encourage le développement et la mise en œuvre de politiques nationales et approches destinées à augmenter les contributions du sport en faveur du développement et de la paix.

Peace and Sport est un des contributeurs avec le plus de projets (six) alignés sur quatre Objectifs de développement durable (ODD), parmi les 60 contributions des États membres, des agences des Nations Unies, et les organisations de la société civile.

Rédigé dans le contexte de la pandémie globale de COVID-19, le rapport analyse les contributions du sport à la paix et à l’agenda 2030. Il souligne le rôle fondamental du sport afin de minimiser l’impact de la pandémie mondiale de COVID-19 et encourage les États membres à investir et exploiter les technologies digitales, dans la mesure où elles sont un facteur de changement social au service de la paix et du développement.

En ce sens, le rapport désigne la Méthodologie de Peace and Sport ainsi que son application mobile Peace and Sport x MyCoach comme des exemples d’initiatives innovantes et reconnaît le rôle clé des Champions de la Paix dans le domaine du plaidoyer. A travers l’application mobile, le sport peut être pratiqué partout afin d’atteindre les objectifs de paix, favoriser l’inclusion sociale et l’autonomisation des jeunes. Les modules de e-learning forment des éducateurs de paix qui utilisent la connaissance du sport comme un outil. L’application mobile est actuellement testée dans le camp de réfugiés de Zaatari en Jordanie et dans 22 écoles de la région des Grands Lacs en Afrique, avec la précieuse implication des Champions de la Paix.

Le rapport fait également référence au programme Live Together, mis en œuvre par Peace and Sport, l’UNHCR, Blumont, la FITEQ, l’ITTFF et la WAKO, et le classifie comme une initiative favorisant la paix et le développement durable pour tous à travers le sport. Le programme Live Together fournit des opportunités de développement pour les réfugiés et permet de traiter des problématiques essentielles telles que la marginalisation et le désengagement, la détresse psycho-sociale et l’exclusion et l’isolation et le rejet par la communauté d’accueil dans le camp de réfugiés de Zaatari.

A l’occasion de la parution du rapport du Secrétaire général, Joël Bouzou, Président et Fondateur de Peace and Sport et Champion Olympique, a déclaré :

« Être une des seules organisations de la société civile qui travaille dans le domaine du sport pour le développement et la paix citée dans le rapport du Secrétaire général des Nations Unies est une grande reconnaissance. Depuis 2007, notre Organisation s’est associée à des agences des Nations Unies, à des organes sportifs, à des gouvernements et des ONG afin de promouvoir le développement et la paix à travers le sport. Nous sommes convaincus que le mouvement de la paix par le sport a un rôle déterminant à jouer dans la Décennie de l’action et la réalisation des objectifs fixés par l’Agenda 2030. Pour s’adapter aux enjeux contemporains, notre Organisation a placé le social business, la digitalisation des outils utilisés par nos partenaires sur le terrain, les méthodes d’évaluation d’impact (M&E) et l’engagement croissant des athlètes au cœur de ses actions. »

About

Article type

News

Author

Peace and Sport

Published

Tuesday, November 10, 2020 - 12:20