You are here

Restaurer le dialogue familial à travers le sport

family_1251320_1920.jpg

Restaurer le dialogue familial à travers le sport

Des différends sont des événements qui peuvent subvenir dans la vie d’une famille. Passage à l’âge adulte, disputes, ou manque de communication peuvent entacher le bon-vivre familial. Pour apaiser les tensions et reprendre le dialogue, pourquoi ne pas essayer le sport en famille ? 

Les incompréhensions peuvent subvenir au sein d’une famille pour différentes raisons. Le passage à l’âge adulte de l’enfant, appelé communément adolescence, est un moment où des tensions peuvent subvenir. Des disputes ponctuelles peuvent aussi subvenir sur des sujets plus ou moins sérieux. Par exemple, l’issue du référendum sur le Brexit a éveillé un certain nombre de tensions au sein de certaines familles britanniques : près de 75% des 18-24 ans se sont exprimés en faveur du maintien dans l’Union Européenne, à l’inverse de leurs aînés, entraînant une série de querelles familiales.

Ces différents peuvent impacter la vie d’une famille, et sa communication interne. Le sport en famille s’avère une bonne solution pour entretenir le dialogue, voire même le rebâtir.

Sport émancipateur


D’après une étude française, si le sport pratiqué par les enfants est souvent choisi par les parents, un revirement s’opère au passage à l’adolescence: « L’adolescence substitue un rapport de conflictualité à un rapport de confiance entre les parents et l’enfant. Dès lors, le jeune, pour marquer son opposition à ses parents, peut abandonner le sport pratiqué jusque-là ». Inscrite dans le cadre du développement personnel, ce choix pourrait faire penser à un éloignement. En corolaire, d’après la même étude, 63% des jeunes déclarent ne jamais pratiquer de sport en famille.

Le sport en famille a pourtant de nombreux avantages, dans la construction de la vie d’un(e) jeune adulte. La pratique sportive familiale met sur le même pied tous les pratiquants, surtout s’ils sont novices. Les parents incarnant habituellement une figure d’autorité vis-à-vis de leur enfant se retrouvent à son niveau : les efforts communs favorisent le rapprochement.

Ce moment de sport partagé est aussi une occasion pour les parents de rassurer leur enfant : en encourageant, en complimentant leur prestation ou en demandant des conseils, les parents peuvent ainsi donner à l’enfant une importance, et lui rendre confiance en lui-même. Le sport peut aussi une manière de passer d’un conflit entre générations à une compétition entre générations, tout en respectant un esprit de
compétition juste et honnête.

Comment faire ?

Choisir le sport qui serait le mieux adapté pour que toute la famille se sente partie prenante est déterminant. Les sorties en plein air, à travers le vélo, la course à pied ou la randonnée, peuvent s’avérer un bon moment d’efforts partagés, mais aussi de contact avec la nature.

name©Ed Hunsinger

Autre famille de sport souvent conseillée, les sports de raquettes reposent sur un échange entre deux joueurs ou deux équipes. Le badminton par exemple, présente l’avantage de pouvoir être joué en plein air et d’être accessible.

En plus de ces pratiques sportives, de nombreux événements comme les journées « Sport en famille » ou les Generation Games, se déroulent régulièrement pour permettre aux familles de se réunir à travers le sport.

About

Article type

News

Author

Victor Béquignon

Published

Monday, July 11, 2016 - 23:00

Author