You are here

Shuttle Time : Dans les coulisses d’un programme S&D mis en place par une fédération internationale

Shuttle Time : Dans les coulisses d’un programme S&D mis en place par une fédération internationale

John Shearer travaille en tant que directeur du développement pour la Fédération Mondiale de Badminton. sportanddev s’est entretenu avec lui au sujet de Shuttle Time, le programme international de badminton à l’école, créé par la fédération et qui vise à promouvoir la pratique du sport dans les communautés.

Shuttle Time en quelques mots

Shuttle Time offre aux enseignants un accès gratuit à différentes ressources (manuel de l’enseignant, plans de leçons et clips vidéo instructifs), à un entraînement et à des équipements, ce qui permet d’offrir des activités sûres et complètes aux enfants dans les écoles. La Fédération Mondiale du Badminton (WBF - Badminton World Federation) travaille avec cinq confédérations continentales pour proposer le programme Shuttle Time.

Le programme est actuellement présent dans 75 pays et ses ressources sont disponibles dans 15 langues différentes. De plus, il n’aide pas uniquement les enseignants et les entraîneurs à développer des compétences sociales et de la confiance, mais essaie aussi de donner à chaque enfant une chance de jouer au badminton.

Le secret derrière le succès
John Shearer met l’accent sur l’importance d’un planning structuré, des partenariats et des personnes impliquées :

« Premièrement, il est important que chaque pays ait un plan détaillé pour la mise en œuvre du programme Shuttle Time. Ces plans assurent la durabilité des projets et permettent aux organisations membres d’évaluer les progrès et succès de leurs activités. BWF et les confédérations continentales offrent un soutien aux pays qui souhaitent rejoindre le programme grâce à des plannings et formulaires. Une mise en œuvre commence habituellement avec un projet pilote qui implique l’entraînement de tuteurs pour les différentes régions/provinces. Une fois formés, ces tuteurs sont qualifiés pour délivrer aux enseignants une journée de formation Shuttle Time. »

« Deuxièmement, construire de bonnes relations avec les organes gouvernementaux, tels que les ministères de l’éducation, les comités Olympiques nationaux, les universités, les fournisseurs d’équipement et les sponsors, est vital pour le succès et la durabilité du programme. Finalement, des personnes entraînées et enthousiastes ayant une passion pour le badminton sont cruciales pour le succès de Shuttle Time. Chaque pays désigne un coordinateur ST pour être responsable de la mise en œuvre. De plus, il/elle agit en tant que lien entre l’association nationale et les estimées confédérations continentales. »

Souvent, les projets de développement par le sport font face à des difficultés financières. BWF a réussi à construire une structure qui surmonte cet obstacle. Comme John le révèle :
« ST est complétement gratuit pour les écoles. Toutes les ressources et clips vidéo peuvent être obtenus sur le site internet de BWF. BWF et ses confédérations continentales offrent des équipements, du soutien et des formations aux pays qui mettent en œuvre le projet. »

Lier savoir-faire et passion
John a mentionné l’importance des personnes prenant part au projet et partage ce qui fait de lui une personne enthousiasmée par son travail :
« Etre impliqué dans un programme mondial tel que Shuttle Time est extrêmement excitant et gratifiant. Je suis toujours inspiré par le pouvoir que le sport a pour rassembler les communautés, tout en offrant aux enfants de nombreuses opportunités de développer des compétences sociales. La communication, le fair-play, la coopération avec les autres et la résolution de problèmes sont toutes des compétences qui peuvent être enseignées à travers le sport et à travers Shuttle Time. »

Shuttle Time est un exemple de comment une fédération internationale met en place un programme mondial de développement en coopération avec ses organisations nationales. Sa structure financière bien établie et le contenu de son programme lui permet de s’inscrire dans la durée et d’avoir un impact sur le niveau local. Avec cela, ST remplit sa mission : donner à chaque enfant une chance de jouer au badminton.



[Cet article a été édité et traduit par l’Equipe Opérationnelle sur la base d’un article publié sur sportanddev le 19/11/14]

About

Article type

News

Author

Mariann Bardocz-Bencsik

Published

Thursday, November 27, 2014 - 23:00

Author