You are here

S’il vous plaît…dessine-moi un sport responsable, inclusif et respectueux des limites planétaires !

Copyrights: Pixabay

S’il vous plaît…dessine-moi un sport responsable, inclusif et respectueux des limites planétaires !

Rendre le sport plus responsable et plus inclusif implique, entre autres, un changement de narratif.

Cet article a été soumis dans le cadre de notre appel visant à remodeler l'avenir du Sport et Développement.

Et si[1]…devenir champion.ne du monde ou gagner une médaille d’or devenait ringard et n’était plus le graal de tout.e sportif.ve ?

Et si…faire du sport, c’était avant tout jouer avec des personnes qui aiment le même sport que vous ?

Et si…être performant c’était avant tout prendre soin de sa santé physique (éviter au maximum les blessures) et de sa santé mentale (faire du sport dans un contexte bienveillant et protecteur) ?

Et si…gagner c’était coopérer les uns avec les autres pour atteindre un objectif commun comme quand on joue à Hanabi pour faire le plus beau feu d’artifice avec ses partenaires ?

Pour respecter les limites planétaires et assurer les planchers sociaux du Donut de Kate Raworth, le sport, notre sport doit non seulement évoluer mais il doit se transformer de manière profonde et radicale. Cela ne sera possible que si les récits qui accompagnent les pratiques sportives se réinventent.

Imaginer un nouveau récit commence dès l’école et les premiers apprentissages dans les associations sportives. En effet, l’éducation contribue à la socialisation et aux normes qui y sont associées. On veut faire comme tout le monde, on veut penser comme ses voisins, pour être intégré dans la société. Si la norme privilégie l’esprit de compétition, la confrontation avec les autres ou la volonté de toujours faire plus vite, plus haut, plus fort, cela influencera nos comportements d’adultes.

Les marques de par leurs récits publicitaires ainsi que les sportif.ve.s de haut niveau devenu.e.s aujourd’hui influenceur.se.s jouent un rôle primordial dans le récit sportif actuel. Ils alimentent notre imaginaire de la vie parfaite, très, trop, souvent éloignée de nos propres contraintes et de celles de la planète. Ils nourrissent une envie de consommer toujours plus sans apporter, au final, de satisfaction et encore moins de plénitude.

Les récits du sport, des sports sont à réinventer par tous les acteurs : sportif.ve.s de haut niveau, sportif.ve.s amateurs, associations sportives, éducateur.rice.s, fédérations nationales et internationales, acteurs privés et publics, fabricants de matériel sportif, collectivités, organisateurs  d’événements, médias, ministères (sport, santé, intérieur, aménagement du territoire, transition  énergétique...).

Plusieurs acteur.rice.s sont déjà engagé.e.s dans cette démarche, réfléchissent à ces nouveaux récits, les mettent en œuvre dès à présent. Les réactions de plus en plus nombreuses, de plus en plus virulentes face à un sport hors-sol, hors-société, hors-planète sont là pour nous rappeler qu’il est urgent d’accompagner ces pionnier.ère.s et de prendre notre plume pour écrire de nouvelles histoires ! Difficile ? Sûrement ! Enthousiasmant ? Absolument !!! Alors, trois, deux, un, partons !

« La fin d’une chose marque le commencement d’une nouvelle. »[2]

­­_____________________________________________________________________________

Véronique Martin accompagne les organisations sportives à intégrer la Responsabilité Sociétale d’Entreprise au cœur de leur stratégie. Elle anime différents ateliers de sensibilisation comme la Fresque du Climat.

[1] Hopkins, R. (2020). Et si... on libérait notre imagination pour créer le futur que nous voulons ? Actes Sud.

[2] De Saint-Exupéry, A. (1943). Le petit Prince.

About

Article type

News

Author

Véronique Martin

Published

Monday, August 8, 2022 - 10:30