You are here

Sport et alphabétisation : 20 km pour prouver qu’on est tous capables

20kmbruxelles_collectifalpha.jpg

Sport et alphabétisation : 20 km pour prouver qu’on est tous capables

Suite à la journée internationale de l’alphabétisation du 8 septembre, le Collectif Alpha, une association belge, nous parle de comment le sport est utilisé pour accompagner les adultes qui participent aux cours d’alphabétisation.

Depuis 40 ans, le Collectif Alpha organise des cours d’alphabétisation qui ont comme but de permettre aux adultes (hommes et femmes) qui le souhaitent :

  • D’acquérir les bases en lecture, en écriture et en mathématiques
  • D’apprendre à parler, lire, écrire et calculer pour se débrouiller dans la vie quotidienne, mais aussi pour pouvoir se situer, participer et agir dans la société
  • De promouvoir l’alphabétisation et le droit de tout adulte à suivre une formation de base de qualité près de chez lui.

Depuis 6 ans, l’association participe aux 20 km de Bruxelles. Face au constat des effets néfastes d’un mauvais état de santé et du stress sur l’apprentissage, un atelier sport a été proposé dans le cadre des cours d’alphabétisation à raison d’une plage de 3 h par semaine. Depuis le début, la motivation des apprenants ne faiblit pas et c’est un réel succès.

L’impact sur les participants
L’atelier sportif a un impact important sur les différents participants, notamment en matière de :

  • Gestion du stress : la pratique du sport favorise la détente et amène un état de bien-être qui favorise l’apprentissage (lien corps-esprit)
  • Promotion de la santé : l’activité physique permet de découvrir les besoins et les limites de son corps et d’améliorer son état de santé
  • Augmentation de la capacité de concentration
  • Pensée positive renforçant la motivation : on peut y arriver si on s’en donne les moyens
  • Développement de la confiance en soi et valorisation de la personne : elle vit une expérience de réussite alors qu’elle est souvent confrontée à l’échec et à l’exclusion
  • Intégration : les apprenants courent parmi 37.000 personnes provenant de tous les horizons

Quelques constats

Dans ce projet, les apprenants et les formateurs sont sur pied d’égalité : tout le groupe démarre au même point et vit ensemble les mêmes difficultés, doutes et souffrances mais aussi d’intenses moments de bonheur. La convivialité est toujours au rendez-vous. De plus, faire du sport en groupe est plus motivant car chacun se sent soutenu et encouragé par les autres. Une formidable solidarité collective se met en place et elle favorise la mixité au niveau de la culture, du genre et aussi des générations.

Au final, tous les apprenants qui sont au départ des 20 km franchissent la ligne d’arrivée : ils effectuent le parcours en courant ou en marchant.

L'importance de l’objectif

La participation aux 20 km de Bruxelles (fin mai) pousse au dépassement de soi. Chacun se prouve qu’il est capable de relever ce défi alors que cela semble insurmontable en début d’année. Cela demande de la régularité et de la rigueur. Il en va de même pour l’apprentissage de la lecture et de l’écriture. Rien n’est impossible ! Ensemble, tout en respectant le rythme de chacun, on peut y arriver !

About

Article type

News

Author

Collectif Alpha

Published

Monday, September 8, 2014 - 23:00

Author