You are here

Thierry Corbalan : « Le sport m’a sauvé la vie »

thierry_corbalan.jpg

Thierry Corbalan : « Le sport m’a sauvé la vie »

Thierry Corbalan a traversé à la nage le canal de Corse, plongé en maillot de bain dans les eaux glacées du Groenland… Ce sportif hors norme amputé des deux bras s’élancera jeudi dans un nouveau défi : le tour de Corse à la nage.

« Le sport m’a sauvé la vie », dit souvent Thierry Corbalan, dont la vie a basculé en mai 1988 suite à une électrocution par la foudre. Il y perdra ses deux bras. « A l’époque, je faisais du judo à haut niveau, explique-t-il. Je pense que c’est un peu grâce à ça que je suis en vie encore aujourd’hui. Mon cœur a tenu le coup parce ce que j’étais beaucoup entraîné à ce moment-là. »

Thierry Corbalan s’est ensuite reconstruit à travers le sport : « Forcément j’ai changé de sport, car le judo, sans les bras, c’était compliqué. (…) après l’accident, j’ai continué à faire des abdos, à marcher, à courir. Ça m’a permis de rebondir. »

Donner de l’espoir

Son ami Frank Bruno l’encourage à nager, comme le raconte Thierry Corbalan : « Un jour un ami, qui est aussi amputé, (…) m’a vu nager et m’a proposé de faire un défi pour son association (Bout de vie). Du coup, j’ai fait mon premier défi en 2009 : j’ai traversé les bouches de Bonifacio en Corse (16 km). Puis, c’est parti comme ça : j’ai vu que je pouvais le faire, que j’ai eu pas mal de retours de personnes que ça a ému et qui m’ont félicité. »

Suite à ces encouragements, il crée sa propre association : le Dauphin corse, qui lui permet d’organiser de nombreux défis, notamment, en 2010, la traversée aller-retour des bouches de Bonifacio (32 km), puis, en 2012, celle du canal de Corse entre l’île d’Elbe et la plage de Sisco (60 km). « Mes défis ont pour but de donner de l’espoir et de montrer que, malgré un handicap, on peut faire de belles choses », précise Thierry Corbalan. Son association aide encore financièrement les personnes malades ou handicapées « en leur achetant du matériel » ou « en leur payant un séjour pour leur redonner le sourire. »

Champion de France avec les valides

Cet athlète généreux, âgé aujourd’hui de 56 ans, participe aussi régulièrement à des compétions avec les valides. « Je me suis inscrit dans des courses de natation avec les valides pour montrer qu’on pouvait faire les mêmes choses. » L’année passée, il a même obtenu le titre de champion de France en nage avec palmes dans la catégorie vétéran trois.

Le 10 septembre, Thierry Corbalan partira de la plage de Porticcio pour s’élancer dans son nouveau défi, en compagnie du pompier Jean-Luc Casini et du journaliste Stéphane Usciati. Les trois nageurs se relaieront chaque trois heures pour accomplir un tour de Corse non-stop (500 km) au profit du Dauphin corse et de l’œuvre des pupilles des pompiers. Trois kayakistes les guideront durant leur périple, qui devrait durer une semaine.

About

Article type

News

Author

Grégoire Luisier

Published

Tuesday, September 8, 2015 - 23:00