You are here

Une troisième année sur les chapeaux de roues pour la Burundi Rugby League

Copyrights: Jean du Christ Rusiga

Une troisième année sur les chapeaux de roues pour la Burundi Rugby League

En cette troisième année d’action, la Burundi Rugby League a modifié son angle d’attaque.

La Burundi Rugby League a récemment pris l’initiative d’envisager les choses sous un autre angle en s’adaptant plus aux jeunes et en promouvant des activités sportives sans travaux de développement en équipes ou individuels. Ce premier trimestre s’est avéré prometteur. Néanmoins, la Burundi Rugby League considère que le sport ne peut se passer de programmes de développement.

La Burundi Rugby League a souhaité organiser et coordonner ses compétitions plus rapidement que d’habitude en tentant d’atteindre le score de 64 matchs dans l’année malgré un manque de logistique, de volontaires et le peu de ressources allouées par la fédération. Malgré cela, la Burundi Rugby League reste confiante et développe des stratégies qu’elle estime « dignes de films de fiction sportive » pour remplir ses objectifs.

Parmi les résultats du premier trimestre, le top trois de la Ntahangwa Rugby League de Davy Mucowintore et de Ntare Nyandwi composé du 13 des Léopards en Exile Rugby League, du 13 des Phyisi Rugby League de Ngagara et du 13 des Ingona Rugby League de la Ntahangwa ainsi que le 13 des Simba Rugby League de Ngagara ont fait preuve d’un degré de maturité rugbystique dépassant leur nombre d’années de pratique.

Au sein de la Muha Rugby League de Nestor Nisubire et de Blaise Mugisha, les résultats dépassent les attentes rugbystiques, les joueurs ayant compris l’intérêt qu’ils doivent chercher à travers la fédération.

Ayant basé sa stratégie sur la participation des joueurs dans les activités liées au jeu dans leurs communes et leurs provinces, la Burundi Rugby League souhaiterait que le nombre de joueurs dépasse les prévisions officielles et que les récompenses s’orientent vers la rémunération des joueurs, et non pas des clubs qui restent la propriété de la coopérative de gestion et des associations. Ces dernières peuvent avoir d’autres objectifs que ceux de la fédération et il est important qu’elles puissent œuvrer dans un périmètre donné qui soit reconnu par la fédération.

Le Muha Rugby league Challenge Cup a été un tournoi riche en nouveaux talents comme le le jeune Iteriteka Landry, Faustion Tuyisenge et a permis de constater des améliorations chez de jeunes joueurs tels qu’Olivier Vyizigiro et Olivier Mugisha, sans oublier Bruce Nimbona. C’est le Tiger Rugby League de Kinindo qui a remporté le tournoi, suivi du Punda Rugby League de Musaga, du Buffalo Rugby League de Kibenga et de l’Impala Rugby League de Kibenga. Ce tournoi a permis la sélection de deux équipes pouvant représenter le pays dans deux catégories. Néanmoins, il reste encore à sélectionner l’équipe nationale principale. Si les élites A ne se retrouvent pas dans les différentes listes, il faut qu’elles soient conscientes que la participation aux Championnats de clubs est très importante car ce sont eux qui représentent le Rugby League de contact communautaire. C’est notamment pour cette raison que le 13 des Simba Rugby League de Ngagara et le 13 des Ingona Rugby League de la Ntahangwa se retrouvent sur la touche ...

 

 

About

Article type

News

Author

Jean du Christ Rusiga

Published

Friday, April 13, 2018 - 09:14