You are here

Walking football, rien ne sert de courir

walking_football.jpg

Walking football, rien ne sert de courir

Le « walking football » ou football marché est une belle opportunité pour se remettre au sport, notamment pour les seniors. 

Qui a dit que courir était la seule manière de mouiller le maillot ? Inventé en 2011 en Angleterre, le « walking football » pourrait tordre le cou à ce vieux lieu commun des cursives de nos stades. Plaisanteries mises à part, le football marché permet à de nombreux amoureux du foot de se remettre au sport quelle que soit leur condition physique. Cette pratique est ouverte à tous, même si la plupart des pratiquants semblent être des personnes âgées.

Pas plus que haut que la hanche
Tout le monde le comprendra, le football marché suppose que toute course soit interdite durant le jeu. Courir pour s’emparer du ballon ou éliminer un adversaire sera considéré comme fautif et offrira automatiquement un coup franc à l’adversaire. Cette déclinaison du football exclut aussi toute forme de contact : exit les tacles et les coups d’épaule. De fait, le walking football est une pratique qui vise plus spécifiquement ceux dont la condition physique est limitée, d’où une limitation des contacts.

Dans ce sport, le ballon ne peut pas être trop levé, et ne doit jamais s’élever au-delà de la hanche. Le football marché s’axe d’avantage sur le jeu au sol, la technique balle au pied, la coordination entre équipiers pour créer des décalages afin d’accéder au but. Buts d’ailleurs vides, puisque cette discipline ne demande à priori pas de gardien.

Le mouvement a beau avoir commencé en Angleterre, les initiatives du même type ont commencé à se développer un peu partout en Europe, en Italie, en Suisse ou en Belgique comme dans la vidéo ci-dessous tournée par Foundation+Football à Genk :

©Football+Foundation


Le football « ralenti », sans contact offre à de nombreuses personnes hors de forme, surtout les plus âgés la possibilité de rechausser les crampons pour le plaisir du football. Beaucoup en vantent la technicité, la nécessaire vision du jeu ainsi que le caractère réellement physique de la discipline. Le walking football prouve en tous cas que le football n’a vraiment pas d’âge.

 

About

Article type

News

Author

Victor Béquignon

Published

Sunday, March 20, 2016 - 23:00

Author