Accueil
Comme tout à Gaza, la guerre détruit le football dans un avenir prévisible
https://www.sportanddev.org/fr/derni%C3%A8res/actualit%C3%A9s/tout-la-guerre-%C3%A0-gaza-d%C3%A9truit-le-football-avenir-pr%C3%A9visible
Partager
 
The URL has been copied
https://www.sportanddev.org/fr/derni%C3%A8res/actualit%C3%A9s/tout-la-guerre-%C3%A0-gaza-d%C3%A9truit-le-football-avenir-pr%C3%A9visible
Partager
 
The URL has been copied
bader football gaza
Pour les jeunes et les moins jeunes de Gaza, le football est bien plus qu'un simple jeu. Il constitue depuis longtemps un phare d’unité, de paix et d’espoir pour des milliers de personnes à Gaza, transcendant les luttes prolongées auxquelles nous sommes confrontés. Tout comme les fans du monde entier, nous sommes des adeptes dévoués du plus beau jeu et encourageons nos équipes et nos joueurs préférés.

Gaza et le beau jeu de football

Si vous aviez visité Gaza avant la guerre, vous auriez ressenti à la fois l’enthousiasme suscité par le football et la joie palpable qu’il apporte à la communauté. Vous auriez vu du monde excité pour les matchs importants, comme le Clasico, les derbies et les tournois de la Coupe du Monde de la FIFA (notamment l'édition Qatar 2022). Vous auriez vu des lieux publics et des cafés richement décorés, des rues animées de supporters et des clubs sportifs pleins d'images et de sons de la vie à l'approche des matchs de football joués sur des écrans publics.

Et puis, si brusquement, les lumières des stades ont été remplacées par les flammes de la guerre et les échos des foules en liesse par le rugissement tonitruant des avions de guerre, jetant une ombre sur tout ce qui est beau à Gaza.

Plus qu'un simple jeu

Jouer au football n'était pas simplement un passe-temps, mais une bouée de sauvetage pour des milliers de jeunes, apportant du réconfort dans le chaos, des amitiés dans la solitude, un soulagement face à l'anxiété et toujours un objectif à espérer.

De nombreux jeunes diraient que le jeu les a relevés lorsqu'ils tombaient dans des épisodes psychotiques. D'autres ont souligné que jouer au football leur offrait une pause bienvenue face aux fardeaux de la vie. Quand nous jouions au football, nous rions, criions, applaudissions et parfois chantions. Le football était un intermède dans la douleur, une brève distraction des bruits des bombardements qui nous restaient en tête des guerres précédentes.

Autrefois, j'appelais mes amis après le travail et je louais un petit club de football pour une ou deux heures. Nous organisions de petits tournois le week-end lorsque nous sentions que nous avions besoin de nous déconnecter, de respirer et de concourir à nouveau. Jouer au football était un répit face aux défis de la vie, un moyen de faire face à des circonstances étouffantes et à des obstacles inévitables. C'était notre raison de nous réunir, nous apportant un sentiment de soulagement et d'unité et ayant un impact positif sur notre santé psychologique. En jouant, notre stress se dissiperait ; rien ne semblait terriblement important. Nos pensées étaient uniquement consacrées au score, à l'art du dribble et au plaisir.

Ayant connu des souffrances énormes dues à des années de guerre, nous cherchions des moyens d’en atténuer les répercussions, qu’elles soient sociales, économiques et/ou psychologiques. Regarder des matchs de football ensemble sur des écrans ou jouer au football dans la rue était l’une de ces façons. L’amour du football était vivant même lorsque la mort était sans équivoque.

Le chagrin s’approfondit, les clubs de football brûlent

En un clin d'œil, Israël a transformé les terrains de football de Gaza en cimetières désolés, comme il l'a fait avec la plupart de nos bâtiments, institutions et infrastructures. Aujourd’hui, marcher dans la ville de Gaza ressemble à marcher dans une ville fantôme. La guerre a anéanti la joie, les réjouissances et l’excitation de nos vies. Et beaucoup de ces amis que j'appellerais pour jouer ont été tragiquement tués au cours de ce génocide 1 .

Alors que la guerre continue de ravager notre ville, les rues ne sont plus un endroit sûr pour jouer. Ils sont plutôt un rappel quotidien de la destruction, du désespoir et de la perte. Ces atrocités2 ont coûté des vies, traumatisé notre peuple et réduit Gaza en ruines. Cela a également détruit l’une de nos seules voies d’évasion temporaires, rendant impossible le jeu même dans la rue. Comme tout ce qui est beau dans la bande de Gaza, le football a été écrasé.

Une fois pour le plaisir, maintenant pour un refuge

Les stades de football de Gaza étaient à la fois colossaux et compacts, attirant des milliers de supporters les jours de match. En d’autres occasions, les stades étaient des lieux dynamiques qui renforçaient l’harmonie sociale, avec des milliers de personnes se rassemblant pour regarder des matchs de football sur grand écran. Les stades ont mis en évidence à la fois le désir ardent des habitants de Gaza de voir de grands événements sportifs ainsi que la nécessité d'améliorer l'industrie.

Alors que la guerre déchire la ville, les stades de football ne font pas exception. L’armée israélienne a bombardé presque tous les terrains de football, et ceux qui restent debout sont soit devenus de vastes abris pour les déplacés de Gaza, soit des casernes militaires. Les scènes de stades sans toit, désormais utilisés comme abris, sont alarmantes, tragiques et terrifiantes. Ce qui était autrefois un lieu de joie et de jeu est désormais la dernière lueur d’espoir et le dernier refuge pour les Gazaouis désespérés. Des universités aux stades, les bombardements ont anéanti les infrastructures de Gaza, ses centres de vie culturelle et civique.

Trop tard ou est-il important d’investir maintenant ?

Avant le déclenchement de la guerre, les décideurs de la bande de Gaza avaient souvent négligé les fondations officielles du sport et du football, en partie à cause de la situation instable. De plus, l’industrie du football à Gaza a eu du mal à obtenir des investissements des pays donateurs. La plupart des fonds ont été alloués à des projets d’aide humanitaire plutôt qu’à des projets de développement. Pendant des années, le football palestinien n'a pas été une priorité à l'ordre du jour de la communauté internationale en raison de contraintes financières.

En 2021, j’ai eu une incroyable opportunité combinant mon amour du football et mon désir d’aider ma communauté. J'ai été choisi pour participer au festival de la jeunesse Generation Amazing (GA) à Doha, au Qatar, où j'ai acquis un aperçu de l'approche Football for Development - la prise de décision par le football, le rôle du sport pour surmonter les défis de nos communautés et favoriser l'unité. . L’année suivante, en 2022, je suis devenu défenseur des jeunes de l’AG pour le festival qui coïncidait avec la Coupe du monde au Qatar. Rencontrer des joueurs emblématiques du football et assister à un match de Coupe du Monde était un rêve devenu réalité. J'ai également assisté à des tables rondes et à des ateliers instructifs accueillant des conférenciers influents du monde entier. J'avais prévu de rentrer chez moi pour redonner à ma communauté à Gaza, planifier des activités liées au football et enseigner aux enfants que le football est plus qu'un simple jeu. Je rêvais de diriger des projets sportifs, d'organiser des tournois et de terminer la rédaction de mon document de recherche sur le football. Tragiquement, les ravages de la guerre ont contrecarré mes plans et mes rêves.

Dans le document de recherche que j’écrivais avant la guerre, j’explorais la possibilité d’instaurer la paix en tirant parti du pouvoir du football. La recherche a proposé l’idée selon laquelle le football peut être un véhicule de transformation économique positive dans la bande de Gaza. Aujourd’hui, j’estime que même cette recherche est invalide, car notre réalité a complètement changé au cours des décennies à venir. Je ne peux même pas imaginer l’avenir du football si la guerre s’arrêtait aujourd’hui.

Moments de réflexion au milieu d’une grande perte

En temps de guerre, les supporters de football de Gaza se souviennent de l'époque où ils jouaient au football. Leurs cœurs sont déchirés d’avoir vécu la destruction de ce qui était autrefois pour eux une source de soulagement. Leurs souvenirs sont ensevelis sous les cendres des installations de football détruites. Cependant, ils espèrent pouvoir à nouveau jouer, concourir et ressentir la joie du football.

Par Bader Alzaharna, Generation Amazing – Défenseur de la jeunesse


1 Dans un rapport de la Rapporteuse spéciale sur la situation des droits de l'homme dans les territoires palestiniens, intitulé « Anatomie du génocide », Francesca Albanese conclut « qu'il existe des motifs raisonnables de croire que le seuil indiquant qu'Israël a commis un génocide est atteint »

Le 2 janvier 2024, la Cour internationale de Justice a jugé plausible que les actes d'Israël à Gaza puissent constituer un génocide. Plusieurs organisations non gouvernementales internationales et experts des droits de l’homme de l’ONU ont également accusé Israël d’actes de génocide.

Auteurs

Fundraising and Research Officer
Pal-Think for Strategic Studies

Étiquettes

Pays
Territoires palestiniens
Région
Moyen-Orient
Sport
Football)
Objectifs de développement durable
10 – Inégalités réduites
Groupe ciblé
Personnes déplacées
Jeunesse
Enfants

Articles associés

east africa cup 2024

La Coupe d’Afrique de l’Est 2024 va au-delà du football pour la jeunesse est-africaine

Svein Olaf Evjen Olsen
https://www.sportanddev.org/fr/dernier-contenu/nouvelles/la-coupe-d%E2%80%99afrique-de-l%E2%80%99est-2024-va-au-del%C3%A0-du-football-pour-la-jeunesse
 
The URL has been copied
cricket silhouette

Le Royaume-Uni va investir plusieurs millions de livres dans le cricket

Beyond Sport Communications
https://www.sportanddev.org/fr/dernier-contenu/nouvelles/le-royaume-uni-va-investir-plusieurs-millions-de-livres-dans-le-cricket
 
The URL has been copied
ioc

Le Comité International Olympique lance un appel à manifestation d'intérêt

International Olympic Committee
https://www.sportanddev.org/fr/dernier-contenu/nouvelles/le-comit%C3%A9-international-olympique-lance-un-appel-%C3%A0-manifestation-dint%C3%A9r%C3%AAt
 
The URL has been copied
olympic refuge training

L'ORF et le Centre PS de la FICR s'associent pour soutenir la santé mentale des jeunes Ukrainiens

sportanddev.org Community
https://www.sportanddev.org/fr/dernier-contenu/nouvelles/lorf-et-le-centre-ps-de-la-ficr-sassocient-pour-soutenir-la-sant%C3%A9-mentale
 
The URL has been copied