Accueil
L'Ukraine utilise des athlètes pour mettre en avant sa lutte pour la liberté
https://www.sportanddev.org/fr/dernier-contenu/nouvelles/lukraine-utilise-des-athl%C3%A8tes-pour-mettre-en-avant-sa-lutte-pour-la
Partager
 
The URL has been copied
https://www.sportanddev.org/fr/dernier-contenu/nouvelles/lukraine-utilise-des-athl%C3%A8tes-pour-mettre-en-avant-sa-lutte-pour-la
Partager
 
The URL has been copied
a team celebrates with medals
L'équipe ukrainienne de para-badminton a utilisé la Malaisie comme base l'année dernière, et Oksana Kozyna est entrée dans l'histoire en devenant la première championne du monde du pays en novembre dernier lorsqu'elle a remporté l'or dans la catégorie SL3 (debout/déficience des membres inférieurs/sévère) à Tokyo, au Japon.

L'équipe était de retour en Malaisie cette année pour s'entraîner pour l'International de Para-Badminton de Thaïlande à Pattaya, du 9 au 14 mai, et l'International de Para-Badminton de Bahreïn (17-23 mai), deux des nombreux tournois de qualification pour les Jeux Olympiques de Paris 2024. Ils ont été rejoints par leurs coéquipiers valides.

Le pays prévoit également d'envoyer plusieurs gymnastes rythmiques aux championnats Piala Puteri à l'Axiata Arena de Bukit Jalil en décembre, en plus d'envoyer des athlètes dans d'autres pays pour s'entraîner et se préparer aux Jeux d'été.

Denys Mykhailiuk, chargé d'affaires à l' ambassade d'Ukraine en Malaisie , a déclaré que le pays utiliserait ses athlètes pour parler au monde des atrocités commises par la Russie lors de l'invasion qui a commencé en février 2022.

« À cause de la guerre, nos athlètes ne peuvent pas s'entraîner régulièrement, mais ils veulent quand même partager leurs connaissances et leurs réalisations avec le monde », a déclaré Mykhailiuk.

« Ils partageront également leur expérience de s'entraîner avec des bombes qui explosent à proximité des centres sportifs.

« Nous entretenons de bonnes relations avec la Malaisie. Notre équipe de para-badminton a bénéficié de son entraînement ici, et nous pouvons lui rendre la pareille en amenant nos gymnastes participer aux championnats Piala Puteri.

"Ils peuvent concourir et s'entraîner avec les filles malaisiennes et partager leurs expériences pour les amener au niveau supérieur."

Mykhailiuk a déclaré que même si l’invasion russe a causé des dégâts incalculables, elle a rendu l’Ukraine plus ouverte à la communication avec le monde extérieur.

"Nous n'avons pas d'autre choix que de nous ouvrir, de parler aux autres pays et de leur dire ce qui arrive à notre beau pays", a-t-il déclaré.

« Nos athlètes peuvent nous aider à raconter notre histoire. Ils peuvent expliquer les difficultés qu’ils traversent pour s’entraîner.

« Malheureusement, beaucoup de nos athlètes sont morts depuis le début de la guerre. »

Il a déclaré que la Malaisie est un pays chanceux car il est pacifique.

« Vous devriez être reconnaissants de savoir que la seule « guerre » que vous avez est celle entre les idéologies politiques et les partis. La Malaisie est un pays béni », a déclaré Mykhailiuk.

Il a ajouté : « Nous nous sommes battus pour la liberté et l’égalité des droits des femmes au début du 20e siècle. Malheureusement, nous luttons aujourd’hui pour la liberté de notre pays, avec des femmes qui luttent aux côtés des hommes pour se débarrasser de nos oppresseurs. »

Mykhailiuk a déclaré que l'Ukraine continuerait d'essayer de convaincre le Conseil international olympique (CIO) d'interdire aux athlètes russes et biélorusses de concourir sous drapeau neutre aux Jeux olympiques de Paris en 2024.

« Les Jeux olympiques modernes ont été fondés sur les idéaux de paix. Cela n’a pas de sens de permettre à ceux des nations en guerre de concourir à Paris », a déclaré Mykhailiuk déterminé.

« De nombreux athlètes russes sont affiliés à des clubs ayant des liens militaires. Pourquoi devraient-ils être autorisés à participer à une compétition pacifique comme les Jeux olympiques ?

"Comment nos athlètes peuvent-ils serrer la main de quelqu'un de Russie ou de Biélorussie, sachant qu'ils soutiennent ce qui se passe dans notre pays."

Il a cité l'exemple de l'escrimeuse Olga Kharlan, qui a refusé de serrer la main de son adversaire russe, Anna Smirnova, aux Championnats du monde de Milan, en Italie, en juillet.

Kharlan a remporté le match 15-7 mais a été disqualifié pour avoir refusé de serrer la main de Smirnova. Smirnova a organisé une manifestation de 45 minutes après l'incident.

Cependant, la Fédération internationale d'escrime a par la suite annulé l'interdiction.

Le mois dernier, le Premier ministre ukrainien Denys Shmyhal a averti que le pays et 35 autres États étaient « prêts à boycotter » Paris 2024 si le CIO permettait à la Russie et à la Biélorussie de concourir, même sous drapeau neutre.

Il a également déclaré que 340 athlètes et entraîneurs ukrainiens étaient morts dans le conflit. La guerre a également détruit 343 installations sportives.

Ses commentaires interviennent quelques heures après que le président du Comité national olympique d'Ukraine (NOCU) et le ministre des Sports du pays, Vadym Gutzeit, ont affirmé qu'ils avaient abandonné leur projet de rester à l'écart de Paris 2024.

La NOCU a déclaré plus tard : « Nos athlètes doivent être aux Jeux olympiques. Notre drapeau sera présent à la cérémonie d'ouverture et lors des compétitions, nos athlètes représenteront notre État, afin que tout le monde sache que l'Ukraine est, était et sera.

Pendant ce temps, la Fédération ukrainienne de football boycottera toutes les compétitions de l'UEFA après que l'instance a annoncé son intention de réintégrer les équipes russes des moins de 17 ans. Compétitions européennes.

Image principale : L'équipe ukrainienne de para-badminton aux Championnats d'Europe de l'année dernière. L'équipe s'est entraînée en Malaisie l'année dernière.

Auteurs

Étiquettes

Pays
Ukraine
Région
Asie
Sport
Badminton
Objectifs de développement durable
16 - Paix, justice et institutions fortes.
Groupe ciblé
Les athlètes

Articles associés

a judo practiioner demonstrates a jump

Changeurs de jeu : histoires de la Coalition pour le sport pour les réfugiés

sportanddev.org Community
https://www.sportanddev.org/fr/dernier-contenu/nouvelles/changeurs-de-jeu%C2%A0-histoires-de-la-coalition-pour-le-sport-pour-les
 
The URL has been copied
a judo practiioner demonstrates a jump

Changeurs de jeu : histoires de la Coalition pour le sport pour les réfugiés

sportanddev.org Community
https://www.sportanddev.org/fr/dernier-contenu/nouvelles/changeurs-de-jeu%C2%A0-histoires-de-la-coalition-pour-le-sport-pour-les
 
The URL has been copied
east africa cup 2024

La Coupe d’Afrique de l’Est 2024 va au-delà du football pour la jeunesse est-africaine

Svein Olaf Evjen Olsen
https://www.sportanddev.org/fr/dernier-contenu/nouvelles/la-coupe-d%E2%80%99afrique-de-l%E2%80%99est-2024-va-au-del%C3%A0-du-football-pour-la-jeunesse
 
The URL has been copied
bader football gaza

Comme tout à Gaza, la guerre détruit le football dans un avenir prévisible

Bader Alzaharna
https://www.sportanddev.org/fr/derni%C3%A8res/actualit%C3%A9s/tout-la-guerre-%C3%A0-gaza-d%C3%A9truit-le-football-avenir-pr%C3%A9visible
 
The URL has been copied