You are here

Le sport comme soutien psychosocial

Le sport comme soutien psychosocial

L’utilisation du sport comme moyen pour apporter un soutien psychosocial aux personnes ayant subi une catastrophe est récente dans le champ d’application du Sport & Développement. Un nombre limité de recherches et d’évaluations sur des projets de ce type aide quelque peu à comprendre le lien entre la participation à une activité physique et le rétablissement suite à un traumatisme. Bien que des incertitudes persistent quant aux résultats effectifs, des données ont montré que le sport peut augmenter la résistance, faciliter la stabilité émotionnelle et sociale et l’acquisition de nouvelles aptitudes.

Les programmes sportifs et récréatifs ont pour objectif de rétablir le bien-être social et la santé psychique en mettant l’accent sur la pratique en groupe, conçue en fonction du contexte et de la culture locale, des traditions, des besoins et des ressources. De manière générale, les interventions en groupe sont plus efficaces bien qu’il soit approprié, pour les personnes ayant des troubles plus sérieux, de dispenser un support individuel et individualisé dans le cadre général du système de santé.

Les programmes d’éducation physique comme soutien psychosocial peuvent garantir un environnement sûr, structuré et chaleureux où les personnes peuvent partager leurs sentiments au travers d’une communication verbale et non verbale. L’accent est mis sur le développement d’une cohésion sociale et encourage les membres de la communauté à interagir et à communiquer les uns avec les autres. Le sport et l’activité physique procurent un moment de répit où l’attention de chacun est détournée de l’expérience douloureuse de la perte et fournissent une opportunité de dispenser des messages éducationnels. En plus de cela, le sport et le jeu peuvent procurer une bouffée d’oxygène aux parents et au personnel soignant.