You are here

Le rôle du sport dans le processus de paix

Le rôle du sport dans le processus de paix

La contribution du sport au processus de paix est souvent prise en compte aux niveaux communautaire et étatique.

Au niveau communautaire, le sport est perçu comme un moyen permettant de créer un environnement dans lequel les individus peuvent se rassembler et travailler en vue d'un objectif commun, exprimer un respect envers autrui, et partager un espace commun. Tous ces aspects sont cruciaux dans la consolidation de la paix et sont illustrés dans des programmes de l’organisation Peace Players International.

En Afrique du Sud, le programme ‘bridging divides’ (Rassembler des divisions) utilise le basketball pour rassembler les enfants et les communautés. Une évaluation du programme a montré que la majorité des participants exprimait moins de stéréotypes raciaux et de racisme que les enfants n'ayant pas participé au programme. De nombreux participants étaient en faveur d’une intégration raciale, et davantage favorables à une interaction inter-raciale que les enfants n'ayant pas participé au programme.

Par ailleurs, une étude sur le rôle du sport pour favoriser l’intégration sociale a démontré les facteurs suivants: menée parmi divers groupes ethniques dans des écoles d’Afrique du Sud, l’étude a prouvé que l’utilisation du sport permet d’obtenir des résultats positifs et encourage les échanges et les relations entre les différents groupes ethniques, incluant la communication non-verbale, l’expérience du collectif et du contact physique. Elle a aussi souligné la capacité du sport à transcender les différences de classes.

The Open Fun Football Schools

Les écoles Open Fun Football ont été lancées en Bosnie-Herzégovine et utilisent le football pour apporter un lieu d’interaction où des relations entre jeunes et entraîneurs peuvent se créer.

Aujourd’hui, l’initiative s’est développée pour devenir un outil de réconciliation et encourager la compréhension et la tolérance en ex-République Yougoslave de Macédoine, en Serbie, au Monténégro, en Moldavie, en Géorgie et dans d’autres pays des Balkans, du Caucase et du Moyen-Orient.

Les écoles Open Fun Football implantées en Europe de l’Est et au Moyen Orient organisent des événements en plein air, le plus souvent dans la rue, pour l'ensemble de la communauté; ces actions ont été le premier contact significatif d’après-guerre entre des pays qui étaient géographiquement proches, mais aux relations encore hostiles.

E-Newsletter subscribe