You are here

Introduction aux Objectifs de développement durable

Introduction aux Objectifs de développement durable

Adoptés en 2015, les ODD déterminent l’agenda mondial du développement jusqu’en 2030. Vous trouverez ici plus d’informations sur leur nature, la manière dont ils ont été créés et comment la communauté du sport et développement a réagi à leur mise en place.

Que sont les Objectifs de développement durable ?

Les Objectifs de développement durable (ODD) sont un plan universel pour tous les pays afin de mettre fin à la pauvreté, de protéger la planète et d’assurer la prospérité de tout un chacun. Ils représentent un ensemble de 17 objectifs comprenant 169 cibles.

Ils fournissent un axe pour les actions de développement de la communauté internationale jusqu’en 2030 et sont le critère par lequel le progrès sera mesuré. Ils sont censés être abordés en groupe plutôt qu’individuellement, les 17 objectifs étant interconnectés.

Comment ont été créés les Objectifs de développement durable ?

L’ancien secrétaire général des Nations Unies Ban Ki-Moon a qualifié la période précédant l’annonce des objectifs finaux comme « le processus le plus transparent et inclusif de l’histoire des NU ». Contrairement aux OMD, qui ont été rédigés par un groupe de personnes au siège des NU, les Objectifs de développement durable ont été créés d’après un certain nombre de consultations.

Le sommet de la Terre de Rio+ de 2012 a entrainé la création d’un Groupe de travail ouvert des Nations unies sur les Objectifs de développement durable (EN), établit en janvier 2013. Le groupe impliquait des membres en provenance de 70 pays et a publié sa version finale en juillet 2014.

Parallèlement à ces discussions, 11 consultations thématiques et 83 consultations nationales ont eu lieu. Le grand public a également été invité à partager son point de vue quant à ce que devraient être les priorités des objectifs à travers l’enquête en ligne My World Survey (EN) et un sondage porte à porte.

Les négociations des États membres ont suivi la publication de la version finale en juillet 2014. La formulation finale des objectifs et des cibles a été approuvée en août 2015.

Quel a été le rôle de la communauté du sport au service du développement dans le processus de consultation ?

Les organisations du sport au service du développement ont mené leurs propres discussions sur le sujet, y compris à travers un débat en ligne sur sportanddev. La plupart des conversations ont porté sur la manière dont les contributions du sport au développement pourraient être reconnues au sein des ODD. Des organisations influentes telles que le Comité International Olympique, qui possède un statut d’observateur auprès des Nations Unies, ont également fait pression pour l’inclusion du sport.

Ces efforts ont été couronnés de succès, le paragraphe suivant étant écrit à la page 10 du document final, « Transformer notre monde : le Programme de développement durable à l'horizon 2030 ».

« Le sport est lui aussi un élément important du développement durable. Nous apprécions sa contribution croissante au développement et à la paix par la tolérance et le respect qu’il préconise ; à l’autonomisation des femmes et des jeunes, de l’individu et de la collectivité ; et à la réalisation des objectifs de santé, d’éducation et d’inclusion sociale ».

Quels sont les objectifs finaux ?

En quoi les ODD sont-ils différents des OMD ?

La vie et les moyens de subsistance de millions de personnes ont été améliorés sous l’ère des OMD, mais beaucoup ont été laissés pour compte, ils sont marginalisés et vivent dans la pauvreté. Cela est particulièrement vrai pour les groupes vulnérables comme les réfugiés, les personnes en situation de handicap, les peuples indigènes, les personnes âgées et les femmes.

De plus, certains pays entiers restent oubliés. Les difficultés pouvant les rendre particulièrement à risque vont de la faiblesse des structures de gouvernance aux antécédents de conflits du fait de l’enclavement, en passant par une vulnérabilité aux chocs climatiques.

« Ne laisser personne de côté » et atteindre les objectifs les plus éloignés en premier est devenu le cri de ralliement des ODD. Cela n’est pas seulement reflété dans les objectifs, c’est également souligné à travers la vision d’un « monde juste, équitable, tolérant, ouvert, où les sociétés ne fassent pas de laissés-pour-compte, et où les besoins des plus défavorisés soient satisfaits » et « un monde dans lequel chaque pays profite d’une croissance économique durable soutenue et inclusive et de conditions de travail décentes pour tous » (paragraphes 8 et 9).

Ces principes ont engendré des changements importants dans la manière dont les ODD ont été formulés par rapport aux OMD. Ces différences comprennent :

Une perspective internationale. Les inégalités sont négligées lorsque les progrès sont mesurés en utilisant des moyennes nationales. Contrairement aux OMD, qui étaient principalement axés sur les pays à revenu faible et intermédiaire, les ODD intègrent chaque pays, ce qui signifie qu'ils s'adressent également à ceux ne bénéficiant pas de la prospérité économique des pays les plus riches.

Une approche holistique. Les ODD englobent une variété de sujets. Ils sont interconnectés et doivent être abordés simultanément plutôt que de manière isolée.

Une plus grande attention portée à l’inclusion. Les OMD et autres politiques de développement n’ont pas réussi à remédier aux modèles systématiques de discrimination. Les ODD visent à changer cela. Par exemple, sept cibles des ODD mettent l’accent sur les personnes en situation de handicap et six font référence aux personnes en situation de vulnérabilité.

Un accent particulier sur trois dimensions de la durabilité. Les ODD définissent la durabilité comme ayant trois composantes : sociale, économique et environnementale. Ces composantes sont liées entre elles, l'une menant aux autres, et doivent être abordées simultanément.

L'intégration à la fois des systèmes et des modes de vie. Pour atteindre les objectifs en matière de changement climatique, par exemple, il ne suffit pas d'adopter des politiques aux niveaux international, régional ou national ; il faut aussi que nos modes de vie, nos processus de pensée et nos comportements changent.

Comment les organisations du sport au service du développement répondent-elles aux Objectifs de développement durable ?

Les ODD constituent un cadre important à travers lequel les organisations utilisant le sport peuvent axer leur travail. Beaucoup ont ajusté leurs priorités depuis leur publication.

sportanddev a publié une série d'articles en cinq parties (EN) entre la date à laquelle ils ont été convenus, le 3 août, et celle à laquelle ils ont été officiellement confirmés, le 27 septembre. L'initiative considère que son rôle principal est de contribuer à l'objectif 17 relatif aux partenariats, tout en contribuant indirectement aux 16 autres par le biais du soutien apporté à diverses organisations. La nouvelle stratégie de sportanddev.org, qui sera publiée en 2018, comprendra une prise de position sur le sujet.

Au niveau politique, le Secrétariat du Commonwealth est précurseur en matière d'analyse du rôle du sport dans la réalisation des ODD. Fin 2015, il a publié les résultats d'une consultation (EN) sur le sujet, puis une publication en 2017 pour aider les décideurs politiques à contribuer à la réalisation de six ODD prioritaires. Le Commonwealth a également organisé des débats sur le sujet et soutient ses États membres dans l'utilisation du sport pour relever les défis du développement.

Les ODD représentaient également un sujet important lors de la Conférence internationale des ministres et hauts fonctionnaires responsables de l'éducation physique et du sport (MINEPS VI) en juillet 2017. Le plan d'action de Kazan qui en a résulté, du nom de la ville hôte de l'événement, se concentre sur huit domaines d'action politique et amorce un processus d'élaboration d'indicateurs pour mesurer la contribution du sport aux ODD et cibles prioritaires. 

Au niveau opérationnel, la Swiss Academy for Devlopment (SA4D) a publié une nouvelle stratégie en 2016 (EN). C’est un exemple d’ONG ayant rédigé une stratégie incluant une analyse de la contribution des ONG aux ODD. Le travail de l'organisation se concentre sur les ODD 3, 4 et 8.

Beyond Sport organise une cérémonie annuelle de remise de prix pour célébrer les organisations qui utilisent le sport en faveur du changement social. En 2017, les catégories de prix ont changé ; elles sont désormais alignées sur les ODD.

À la suite d’un appel à candidatures, sportanddev publiera des études de cas plus détaillées sur le sport et les ODD au printemps/été 2018.

E-Newsletter subscribe